Chargement

Un sommet ouvert

au dialogue?

Pauline Marois
L'indexation [des frais de scolarité] au coût de la vie.
Ce sera la position que nous déposerons au sommet.
Pauline Marois, 2 mai 2012
La gratuité scolaire, par exemple, nous apparaît plus comme un idéal à long terme plutôt que comme une mesure concrète dans le contexte actuel.
Pierre Duchesne, 27 janvier 2013
Pierre Duchesne Léo Bureau-Blouin
[L'indexation] est une hausse [...] tout à fait raisonnable.
Léo Bureau-Blouin, 22 septembre 2012

 

Impossible aujourd'hui de croire à une « ouverture » de la part du PQ, telle que promise pendant leur campagne électorale. Les conclusions du sommet sont établies d'avance: non à la gratuité, pour faire place à l'indexation comme solution « raisonnable », et l'assurance-qualité pour arrimer l'éducation au marché.

Si le PQ n'accepte pas de revenir sur ces fins de non-recevoir et de rouvrir honnêtement le dialogue sur l'éducation supérieure, ce n'est qu'à travers les vitres de son sommet qu'il entendra les revendications étudiantes.

Le 26 février, 14h, au Square Victoria, soyons nombreux et nombreuses à revendiquer une autre vision de l'éducation.

Version imprimable (PDF)