Chargement

27 000 étudiant-e-s de moins.

Le vrai prix des frais de scolarité.

Université barrée

Pierre Fortin, économiste à l'UQAM et conseiller pour le Parti Québécois, a estimé que l'abolition des frais de scolarité, soit la gratuité scolaire, entraînerait une hausse de l'effectif de 20 000 à 27 000 étudiant-e-s dans le réseau universitaire, soit environ 15% d'augmentation. C'est la première fois que le gouvernement reconnaît la corrélation entre les frais de scolarité et la fréquentation scolaire.

Or, le PQ utilise maintenant cet argument pour justifier que la gratuité scolaire coûterait, selon eux, trop cher. Sachant pourtant que des dizaines de milliers de personnes ne peuvent accéder à l'université en raison des frais de scolarité, comment le gouvernement peut-il prétendre défendre l'accessibilité?

Version imprimable (PDF)